promets-moi-catalogue-ok6.jpg

Promets-moi que nous
danserons un jour
au bord de l’eau"

par Jérôme Dumur
«Je me suis toujours demandé pourquoi les femmes aiment tant les histoires d’amour ?» Elle ferme son livre. Elle le regarde. Elle lui sourit, malicieuse. Elle lui répond : «Peut-être parce que les hommes les racontent mieux qu’ils ne les vivent.»

Ce court extrait issu des premières pages de Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l’eau donne le ton de ce recueil de nouvelles signé Jérôme Dumur. Ses huit récits partagent tous le même sujet : le grand amour. Ils en déclinent les plus belles nuances : le désir, la passion, la fusion, l’impulsion, la patience...

VARIATIONS AUTOUR D'UN MÊME T'AIME... « Les Histoires d’amour finissent mal en général » chantaient les Rita Mistouko. L’auteur leur donne raison, entraînant ses personnages dans le crime passionnel (Le Gant noir) ou le rite sacrificiel (La chair de ma chère). Mais la règle a comme toujours ses exceptions. Eve, une évocation poétique, un rien érotique, de l’amour originel tel qu’il a peut-être été au Paradis, Une impression de déjà-vue, construit autour d’une rencontre coup de cœur, ou encore Douze minutes et trente deux secondes, une histoire sur l’amitié amoureuse, rythmée par la guitare de l'Américain Joe Bonamassa, apportent ainsi quelques notes optimistes et romantiques.

PLUS DURE SERA LA CHUTE... Les nouvelles de Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l’eau sont d’autant plus fascinantes que Jérôme Dumur maîtrise le fond et la forme de chacune d’elles. Le propos est empreint de maturité, l’auteur trempant sa plume dans le rouge — rouge sang ! — de l’émotion, mais jamais dans l’eau de rose. L’écriture est simple mais raffinée. Les chutes, inattendues et cruelles parfois, donnent envie de tourner la page pour plonger sans répit dans une nouvelle histoire.

UN SENTIMENT PARTAGÉ... Mais au fait, pourquoi ces nouvelles évoquent toutes l’amour ? « Parce que c’est la plus belle des émotions, la plus accessible aussi car elle est l’universalité par excellence !, confie leur auteur. Tout ce que j’ai imaginé et écrit, n’importe lequel de mes lecteurs, d’où qu’il vienne, qui qu’il soit, peut non seulement le comprendre, mais aussi le vivre. Pour l’immense majorité d’entre nous, la gloire, la fortune, l’aventure relèvent du rêve. Mais pour tous, l’Amour, cette gloire, cette fortune, cette aventure, s’inscrit dans la réalité, qu’elle soit vécue ou à venir. Mes nouvelles sont là pour le rappeler : l’Amour est la richesse la mieux partagée au monde et sa lumière peut, à tout instant, toucher et réchauffer n’importe lequel d’entre nous.»

Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau
ISBN 979-10-97451-00-4 — 136 pages — 15,50 euros TTC
etiquette-promets-moi-large.jpg
* Frais de port offerts pour une livraison en Point Retrait Mondial Relay en France Métropolitaine.

Le livre qui voyage...

Quelques semaines après la sortie de Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau, une lectrice poste sur le page Facebook des Editions du 30 Décembre quelques photos du livre, façon selfie, faites lors d'un séjour à Venise. C'est le début d'une belle histoire qui va voir plusieurs dizaines de lecteurs enrichir cet album photos en nous envoyant des images de notre ouvrage immortalisé aux quatres coins du monde. En voici quelques-unes...

La presse en parle

Le grand Amour. Avec un grand A. Chacun d’entre nous le vit, l’a vécu, le rêve. En tournant les pages du recueil de nouvelles que signe Jérôme Dumur, c’est une plongée dans les plus belles nuances de l’amour fugace... ou éternel qui nous attend. Huit histoires, comme autant de pépites où chacun pourra reconnaître un peu de ses propres émois. Grave, érotique, tendre, impatient, cruel, le récit est un peu tout ça à la fois, au fil d’une plume vive, précise et élégante. Jérôme Dumur nous entraîne dans un tourbillon de sentiments que chacun picorera à sa guise pour faire siennes ces « histoires d’amour qui finissent mal en général »... ou pas!
Christian Huault pour Nice Matin Week-end
nice-matin-ok.jpg

Côté blog

Sur Babelio, Stéphanie se présente de ces quelques mots : "maman, épouse, salariée et lectrice à mes heures perdues (et surtout gagnées)." Une passion littéraire qui l'a conduite à créer son blog : Plaisir de lire. Depuis plusieurs années déjà, elle y partage ses nombreuses lectures et les commentaires affûtés qu'elle en fait avec les habitués de son site mais aussi de Babelio et de Livraddict. Parmi les ouvrages chroniqués : Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau. "Un petit livre savoureux !" conclut-elle au terme d'un résumé juste et vif des huit nouvelles du recueil.

Du même auteur

Découvrez le nouvel opus de Jérôme Dumur : Cordes raides, le premier coffret de la COLLECTION Les sens, Des mots.

Un soir, dans un hôtel d’affaires, Arnaud et Gwenaëlle unissent leurs solitudes et font connaissance autour d’une bouteille de vin. C’est le début d’une liaison qui va durer deux ans, jusqu’à prendre fin brutalement, vaincue par les atermoiements de l’un, les frustrations de l’autre et, surtout, l’incroyable confession d’un SDF. Ancien sommelier d’une table étoilée, il raconte à la jeune femme sa rencontre avec Gaby, la violoncelliste de son cœur, un ange auquel il a, hélas, brulé les ailes. Un magnifique récit mêlant de façon inattendue l’amour, la passion du vin et celle de la musique.

FEUILLETER QUELQUES PAGES...